bloc système en numérique.

Toutes vos questions, commentaires sur les nouveautés, utilisation de produits electroniques numériques...

Modérateurs : Patrice, Deloncle, Tibrus, V@peur29, jplaurent

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1682
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: bloc système en numérique.

Messagepar cc7001 » 26 mai 2014 22:45

Et bien l'automate pour 2*4 cantons,c'est que du bonheur. B) Et cerise sur le gâteau ; çà marche aussi en système 3 rails. On peut même avoir un circuit en 2 rails et l'autre en 3 rails :P .
Le seul soucis , c'est les décodeurs à pas chers qui ne freinent pas sur tension continue inverse. Mais avec des lenz et des esu récents , no problemo. B) Les m4 de marklin se comportent bien aussi. :)
Il faut que je me remette sur ce projet de voie unique; avec des évitements intermédiaires... des aiguilles talonnables... un point to point d'une gare terminus à l'autre... Hmmm çà se précise ;)

Quand à la fiabilité du bazar, ben les 10000 tours sont dépassés sur le premier bloc en service :blink: :silly: :woohoo:

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1682
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: bloc système en numérique.

Messagepar cc7001 » 29 mai 2014 16:41

Le programme pour une voie unique à double sens; 3 évitements et deux gares terminus est prêt. :)
Je peux le réduire à une voie d'évitement intermédiaire.

gare terminus 1---voie unique---1er evitement---voie unique---2e evitement---voie unique---3e evitement---voie unique---gare terminus 2.
Au niveaux cantons, çà en fait 8:
canton 1 = gare terminus 1 (en clair un train dans la gare terminus détecté sur une voie alimentée. Avec des aiguilles intelligentes; on peut avoir autant de trains qu'on veut; seul celui alimenté par les aiguilles sera détecté)
cantons 2 et 8 = 1er évitement
cantons 3 et 7 = 2e évitement
cantons 4 et 6 = 3e évitement
canton 5 = gare terminus 2

Chaque évitement force le sens du train; les aiguilles ne sont donc pas pilotées électriquement et doivent être talonnables non renversables. (comme celles de la voie C ou les jouef courtes d'antan voire d'autres que je ne connais pas)

Je ne résiste pas à vous décrire son fonctionnement ;)
Les entrées de chaque gare terminus sont pilotées par l'opérateur.
Les sorties des gares sont pilotées par l'opérateur; sortie autorisée si le canton suivant est libre.

Aucun train ne peut rentrer dans la gare si la voie qu'il doit occuper n'est pas libre. Il faut commander une entrée forcée (simple interrupteur) pour permettre l'accès à la gare. Ce qui évite qu'un train arrive vers son terminus et rentre sans surveillance vers une voie libre. :woohoo:
La sortie d'un train de la gare bloque évidemment l'entrée d'un autre, vu que la voie est unique.
Si deux trains sur deux évitements distincts sont face à face , une priorité est donnée au premier train qui a abordé son évitement. Comme la loi de murphy nous l'indique, deux trains vont arriver simultanément et donc auront tous les deux la priorité. :S
L'automate dans ce cas choisit bêtement le train du canton au numéro le plus petit.

On peut donc stocker jusqu'a 6 trains sur les trois évitements et autant de trains que de voies de garage sur les deux gare terminus.(-une de libre sinon , tout est bloqué :lol:).
Cet automatisme oblige evidemment à gérer les entrées de chaque gare; mais la circulation entre les gares est elle entièrement prise en charge par l'automate.
On peut donc sortir le train qui nous plait de chaque gare; c'est un melange de bloc système et de marche à vue en quelque sorte; et on peut donc jouer à deux; chacun sa gare.

En gros on peut faire ce qu'on veut :P ; ce programme a demandé juste un peu de réflexion. :side: :S :blush: :blink: B) :P tout le matériel est identique.

Ce qui sous entend aussi qu'un réseau en bloc digital peut être modifié voire complètement transformé.
seul le programme est à adapter. Le câblage des cantons est le même (3 fils chaque) les feux aussi.

Avatar de l’utilisateur
Tibrus
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 7670
Enregistré le : 31 mai 2008 08:23

Re: bloc système en numérique.

Messagepar Tibrus » 29 mai 2014 18:38

Tu as le ciboulot qui doit carburer à donf :D

Beau boulot

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1682
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: bloc système en numérique.

Messagepar cc7001 » 29 mai 2014 19:20

Merci :P J'aime bien ce genre de challenge.

Avatar de l’utilisateur
Tibrus
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 7670
Enregistré le : 31 mai 2008 08:23

Re: bloc système en numérique.

Messagepar Tibrus » 29 mai 2014 19:27

Te connaissant oui je sais B)
Trop la classe

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1682
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: bloc système en numérique.

Messagepar cc7001 » 23 oct. 2014 21:34

Un petit up pour le coup. Le réseau de démonstration (7 cantons; 1 évitement) fonctionne aussi avec le système ABC de lenz.
Il a suffit d'utiliser des locos avec les décodeurs ad hoc; de programmer le cv qui va bien; de brancher un simple bm1; et tout fonctionne parfaitement.
je pense que cette dernière possibilité est la plus pérenne; car elle supprime l'alimentation en continu pour le freinage ; ou un générateur de freinage qui doit être compatible avec la marque de la centrale.
Le wagon fleischmann a déjà comptabilisé 2000 tours supplémentaires de circuit; avec deux nouvelles machines.
Pour mémoire le bloc lui ; comptabilise au total 14000 tours de circuit.(un tour fait 15m). Pas de relais défectueux , l'automate est garanti pour 500000 manoeuvres. Quand on atteindra ses limites ; je serais probablement depuis longtemps à la retraite :lol:

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1682
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: bloc système en numérique.

Messagepar cc7001 » 01 déc. 2014 17:35

Comme on m'a posé la question ; je peux enfin y répondre. Ce bloc peut fonctionner en analogique grâce à des petits modules que commercialise conrad; pour gérer ralentissement et démarrage progressif.
Ces modules sont bon marché et profitent alors à plein de l'automatisme qui lui a fait ses preuves.

voilà le module en question:
http://www.conrad.fr/ce/fr/product/1993 ... e?ref=list

comme l'automatisme est très ouvert il acceptera sans problème ce petit module qui sera à décliner autant de fois que de cantons utilisés. Et toujours 3 fils pour chaque canton.

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1682
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: bloc système en numérique.

Messagepar cc7001 » 30 janv. 2015 11:18

Et bien voilà ; çà devait arriver , le réseau de démonstration du bloc système n'est plus. Il comportait 7 cantons et un évitement sur un développé d'environ 15m.
Il aura fonctionné sans faille pendant 18 mois; piloté par le petit zélio; son 5206 viessmann et ses relais de découplage.
Si on veut faire un bilan: les trains ont fait plus de 20000 tours :blink: (si si; j'ai deux témoins) du circuit avec ralentissements et démarrages progressifs; qui ont sûrement contribué à la longévité des machines. Dommage que les feux (non installés le long des voies pour un problème de logistique) n'aient été visibles que sur le coffret; mais quel spectacle quand 3 trains se poursuivaient ; se doublaient ou s'arrêtaient alternativement sur la voie d'évitement. :P
Le coffret va reprendre du service sur le réseau d'un ami avec un nouveau challenge:
deux circuits de 4 cantons avec évitements en gare de passage et en gare cachée.
Le programme est remanié pour ; mais le câblage du réseau lui est toujours le même : 3 fils par canton: 1 fil pour la zone de détection de la longueur maxi du train; 1 fil pour la zone de ralentissement arrêt; 1 fil pour le retour du rail commun. Freinage par système ABC choisi.(on peut aussi freiner par cc inverse; ou par générateur de freinage genre roco) En analogique ; on peut freiner par le petit module conrad cité dans un post précédent)

Le fonctionnement sera le suivant:
les deux trains arrêtés en gare de passage le premier part; il va s'arrêter en gare cachée; le second à ce moment démarre et lui aussi s'arrête en gare cachée; le premier redémarre en va s'arrêter en gare de passage; le second démarre à son tour ; dépasse le premier en gare de passage sans arrêt et il retourne à la gare cachée ou il s'arrête. Le premier redémarre et rejoint la gare cachée ou il s'arrête ; puis le second redémarre et ainsi de suite. Ce cycle fonctionne pour chaque circuit.
On peut par interrupteurs forcer n'importe quel train à s'arrêter dans les gares; on peut aussi par interrupteurs forcer les trains à passer au rouge; bref l'automatisme permet toutes les manoeuvres voulues.
L'afficheur de l'automate indique si il y a des voies libres en gares cachées au fur et à mesure de l'évolution des trains. L'automatisme est bien sûr débrayable pour que l'opérateur fasse ce qu'il veut.
Evidemment ; si on force un train à partir de la gare de passage alors que l'automate indique que la gare cachée est pleine... :blink: :blink: :woohoo: :woohoo:
L'automate assure sans cela toutes les sécurités et empêche tout départ si les conditions ne sont pas remplies.
La commande des aiguilles est dédiée à un second automate indépendant du premier; ancien modèle acheté à vil prix sur internet; mais il fonctionne encore très bien. Ce second automate lui va juste orienter le train sur la voie libre de la gare dont il s'approche. Aucun risque de collision ; sauf si aucune voie n'est libre ; mais là on rentre en plein dans le cas de figure précédent.
Cet automate ne nécessite aucun matériel supplémentaire; pas besoin de relais(excepté le viessmann) ; il s'occupe de tout ; y compris l'ordre de commande temporaire vers l'aiguille pour ne pas endommager les bobines. Il pilote donc les 8 directions possibles pour les 8 voies d'arrêts.
Si quelqu'un est intéressé par ce genre d'automatisme , il faut compter 60 euros d'occas le bestiau; et je ferai la programmation et je fournirai le schéma à votre bon coeur ;) Il faut bien détecter les trains donc le 5206 viessmann est recommandé; 1 pour 8 zones) .

Je vous tiendrai au courant des essais une fois que le coffret sera réinstallé; j'ai hâte de voir fonctionner ce ballet de 4 trains dans la gare de passage; avec les feux synchronisés et les infos sur l'automate associé.

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1682
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: bloc système en numérique.

Messagepar cc7001 » 25 mai 2015 17:07

Amis des automatismes , bonjour.
Le projet chez le collègue est un peu en stand by ; du coup j'ai réfléchi à une autre utilisation de l'automatisme.

L'idée est de faire rouler des trains sur une voie unique à double sens ; avec évitements dans les gares.
On peut donc créer 4 gares d'évitements et faire rouler jusqu'à 6 trains ; 3 dans chaque sens. Le programme assure la sécurité totale des circulations. Ce genre d'automatisme se prêterait bien à un réseau d'expo :) avec pleins de trains qui roulent et rien à craindre. :lol: Evidemment ; on peut maintenir les trains arrêtés en gare, l'automatisme lui, prend tout en compte et assure la sécurité.
Si quelqu'un est intéressé je peux envoyer la simulation sur Catrain qui montre les possibilités de la chose.
Catrain est gratuit ; on peut le télécharger sur le site des concepteurs; je le trouve très pratique pour tester des circuits. ;)

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1682
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: bloc système en numérique.

Messagepar cc7001 » 03 juil. 2015 12:35

Et si je vous expliquais comment fonctionne mon bloc système?

Bien sûr ; ce qui se voit mais surtout ce qui ne se voit pas et qu'il a fallu prendre en compte, car totalement ignoré au départ.
Le principe , tout le monde le connais. Un train roule et passe des feux ; une fois qu'il a passé un feu (vert ou jaune) ; le feu passe au rouge; puis ce feu repasse au jaune et enfin au vert en fonction de l'éloignement du dernier wagon du train.
Mais que se passe t'il dans le fameux automate pendant ce temps?
Partons du canton 1:
Le feu est vert; le train passe ; s'engage sur le canton 2 et met le feu du canton 1 au rouge. (et seulement le feu) Pourquoi?
Parce que si on bascule le canton 1 au rouge y compris l'alim de la voie ; en double traction ; ou en pousse ; en bien il va y avoir des petits problèmes :unsure: :huh:
Bref notre train avance à cheval sur le canton 1 et 2 et il continue son bonhomme de chemin. Il quitte enfin le canton 1 et il est totalement sur la zone détection du canton 2.
On pourrait garer le train sur une voie de garage ou carrément enlever tout le train de la voie ; l'automate lui ; a mis en mémoire qu'un train vient de quitter le canton 1 et qu'il est normalement dans le canton 2.

Le feu du canton 1 est rouge ; et un deuxième train suiveur s'engage sur le canton 1. Il passe la première zone de détection qui est inhibée temporairement; puis un fois totalement sur la zone il atteint la zone de freinage arrêt ou il est détecté ;ce qui bascule tout le canton sur l'alimentation freinée.
De ce fait quelque soit l'endroit ou se trouve la loc dans le convoi; le train suiveur s'arrête sur le canton. Il faut juste que le premier véhicule et le dernier soient consommateurs de courant.

Apparté : (Si on a enlevé manuellement le premier train (qui devrait être tout ou partie sur le canton 2); pour l'automate , cà ne change rien ; pour lui ; il est impossible que le train ait disparu comme par magie aussi il maintient le train précédent arrêté sur le canton 1.)
On peut sortir de ce blocage soit en remettant le train enlevé sur le canton 2 soit en actionnant un bouton sur l'automate qui va passer en revue tout le système et se recaler sur les vrais trains en présence.

Revenons au fonctionnement normal :

Pendant ce temps notre premier train atteint le canton 3 et bascule le feu du canton 2 au rouge (et seulement le feu là aussi) Il quitte le canton 2 et de ce fait le feu du canton 1 repasse au jaune ; en réalimentant tout le canton.

Le deuxième train redémarre doucement et pénètre le canton 2 au rouge; il avance jusqu'au feu rouge et sa zone d'arrêt qui le détecte et bascule l'alimentation sur freinage arrêt.
Entorse à la réalité il ne parcourt pas La première portion de détection au ralenti mais accélère progressivement jusqu'à la zone d'arrêt du canton ou il freine en douceur dès qu'il est détecté.

Voilà vous savez presque tout ; Si on force un canton au rouge le train s'arrête progressivement. Si on supprime le rouge le train repart progressivement.
Si on force le canton "au vert" le train redémarre progressivement en désobéissant à l'automate , donc faut pas faire n'importe quoi ; il faut un mécano dans la loc dans ce cas.
Je joindrai les deux schémas qui correspondent à ce câblage ; on voit mieux l'interaction entre la gestion des feux et la gestion de la voie qui sont indépendantes.
Un relais pour le feu ; un relais pour la voie ; pour chaque canton.
Vous l'avez remarqué , il faut absolument distinguer le fait que le train passe d'un canton à l'autre du fait qu'un deuxième train rentre dans le canton. Et çà je peux vous dire que tant que je l'avais pas vu venir; çà passait totalement inaperçu et insignifiant. ;)
Il faut aussi que la perte de la queue du train soit un point d'arrêt dans le fonctionnement du bloc ; mais notre automate veille ; si il voit des wagons à la dérive ; il prend les choses en main et bloque les trains suivants. pour lui; tant que le train n'a pas quitté un canton ; il ne le libère pas même si il détecte l'avancée du train dans les cantons suivants. Il va donc mettre petit à petit tous les cantons au rouge en fonction du déplacement de la tête du train.(un peu comme si le train s'allongeait mystérieusement)
Voili voilà.

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1682
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: bloc système en numérique.

Messagepar cc7001 » 09 janv. 2018 22:18

2ans et demi plus tard...
Evolution du logiciel qui pilote le zelio:
on peut maintenant piloter 16 cantons au lieu de 8 et cerise sur le gâteau; les relais ne sont plus obligatoires et on commande les cantons par 2 fils au lieu de 3.
Je continue? :P

Avatar de l’utilisateur
Tibrus
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 7670
Enregistré le : 31 mai 2008 08:23

Re: bloc système en numérique.

Messagepar Tibrus » 10 janv. 2018 18:03

Tu sais bien que moi j'aime lire ta prose.
Alors oui tu peux continuer :lol:

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1682
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: bloc système en numérique.

Messagepar cc7001 » 10 janv. 2018 21:01

Je me dois de préciser en préambule que si quelqu'un envisage d'utiliser ce système je lui fournirai gracieusement le programme voire lui chargerai si c'est un zelio(version sr2 ou sr3 j'ai ce qu'il faut pour).
Mais qu'apporte cette nouvelle version du software?
En gros elle double les capacités du bestiau (pas ses sorties physiques hélas) mais comme on peut simplifier la gestion des cantons; plus besoin de deux sorties par canton.
Et si on ne veut pas de feux fonctionnels mais seulement l'espacement sécurisé; plus de relais non plus.
Dans mes premières versions; je voulais gérer les convois où que soit l'engin moteur.
Avec les nouveaux attelages conducteurs qui sortent; je me dis qu'on pourrait alimenter l'engin moteur au milieu ou en pousse par une ligne de train; reliée à un ou deux véhicules capteurs en tête. L'engin moteur serait seulement moteur mais ne capterait pas le jus par ses roues. D'ailleurs, je crois bien que l'ice fleischmann marche sur ce principe.
Mais l'expérience montre qu'on utilise principalement l'engin moteur en tête; ce qui m'arrange bien du coup.
Gestion des arrêts par BM1 lenz ou une poignée de diodes; avec une centrale qui délivre un signal bien symétrique çà marche; et plutôt bien. Il faut des décodeurs qui acceptent l'ABC. LENZ STANDARD V2 OU ESU LOKPILOT V4 (liste non exhaustive ;))
Avec 16 cantons, on commence à avoir un beau réseau; mais on peut tout à fait imaginer la gestion d'une gare cachée d'un nouveau genre ; enfin je dis çà je dis rien :)

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1682
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: bloc système en numérique.

Messagepar cc7001 » 28 janv. 2018 09:58

Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule ; j'ai adapté le programme pour fonctionner avec freinage par courant continu inversé. Pas besoin de bm1 si de décodeurs aptes à l'abc de lenz. Un simple transfo suffit dans ce cas.
Bon; je vais arrêter mon monologue sur cet équipement; je dois certainement en saouler plus d'un depuis deux ans que çà dure. :lol: .
Mon réseau est lui toujours en bloc analogique mais passer les 16 cantons en digital ; çà me titille maintenant. Pour le moment ; en digital c'est de la marche à vue mais avoir les feux allumés et les éclairages intérieurs en permanence ; le tout en bal ; avec le feu jaune en prime , miam miam... Mais il va y avoir un peu de job...

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1682
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: bloc système en numérique.

Messagepar cc7001 » 10 avr. 2018 00:36

Au final; après de nombreux tests; le freinage et l'arrêt par courant continu inversé n' est pas une solution perenne ; même si elle fonctionne. Le systeme ABC avec les modules BM1 ( ou équivalent) est je pense le plus sûr pour un fonctionnement "hors logiciel de pilotage". ( à l'ancienne quoi; mais en digital :D). Associé au petit module programmable; de la détection par consommation de courant;16 cantons ; fiabilité industrielle... Programme logique à contacts ou plus évolué au choix. Cà fait un peu chauffer les neurones pour pondre l'automatisme; mais cà fait partie du plaisir (avec le corollaire"c'est moi qui l'a fait" :D) et on peut simuler tant qu'on veut.
A votre service pour aider ceux qui voudront se lancer. ;)


Retourner vers « Electronique numérique (Digital) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités