L\'Eternelle question... choix des voies

Vous voulez débuter, obtenir des conseils, comprendre, vous lancer...

Modérateurs : Patrice, Deloncle, Tibrus, V@peur29, jplaurent

c3b12
Néophyte
Néophyte
Messages : 5
Enregistré le : 01 août 2012 15:46

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar c3b12 » 03 août 2012 14:31

J'ajoute que je n'ai aucun pb à faire rouler en l'état:
- une 140c
-une 232U1
- un EAD

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1684
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar cc7001 » 03 août 2012 14:53

La rocoline est en code 83. J'ai deux longueurs de voie rocoline ballastée d'origine et certaines jouef comptaient les tire fonds. Mais je parle de machines des années 70 comme la 141R bb9288 ou cc7107. Effectivement les 140c ne me semblent pas avoir posé de problèmes; ni la 232U1. ;)
il faut peut être taper dans le vieux jouef (avant 1975/80) pour que çà compte les traverses?
Pour les essieux clinquants chromés(coupe jambon ) des wagons ; j'ai eu des problèmes de dessertissage sur tous ; aussi bien sur la roue côté bague isolante que sur la roue emmanchée.
Je les donne à qui les veux; pas de soucis; c'est cadeau ;) par contre j'offre pas le port ;)
Aucun problème sur les brunis car là; achetés en sachet par la suite. Mais ceux là je les garde :lol: .

CFE
Membre Senior
Membre Senior
Messages : 254
Enregistré le : 27 août 2011 08:53

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar CFE » 03 août 2012 21:18

Merci pour toutes ces précisions.

Mon réseau précédent était équipé de voie Roco code 100, en maillechort off course.

Je voulais m'équiper sur le nouveau réseau en Peco code 75 pour la finesse de la voie et le prix attractif. Niveau réalisme c'est le jour et la nuit. Les aiguillages seraient des coeurs polarisés afin que les machines ne plantent pas un choux lors de manœuvres à faible vitesse. Je ferai le câblage en conséquence.

Niveau engins de traction j'ai toute une famille de vapeurs Jouef que j'ai détaillé, amélioré les prises de courant et modifié la hauteur des boudins des roues. Le reste du parc se compose de Roco, Fleischmann et Piko récentes. Donc pas de problème de compatibilité avec la voie code 75. Le matériel remorqué est assez disparate, va être modifié et remplacé au fur et à mesure.

Dans mon cas, le choix du code 75 s'avère t-il judicieux?
Niveau aiguillages, les cœurs polarisés sont ils un réel avantage?

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1684
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar cc7001 » 03 août 2012 22:03

Ben; avec les nouvelles machines qui prennent bien le jus ; çà plante rarement sur un coeur isolé. Une jouef à deux essieux capteurs genre bb9200 141r est plus problématique. Un y7400 lsm passe quasiment sans soucis sur un coeur de pointe court isolé. Un coeur conducteur obligera à tracer l'itineraire en cas de prise en talon de l'aiguille. C'est une contrainte quil faut connaitre; mais avec des peco de toute facon ca risque de dérailler si l'aiguille n'est pas dans la bonne position. :S

CFE
Membre Senior
Membre Senior
Messages : 254
Enregistré le : 27 août 2011 08:53

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar CFE » 04 août 2012 09:50

Merci beaucoup CC7001, comme mes machines prennent bien le courant il vaudra alors mieux des cœurs isolés ça simplifiera le câblage.

Ca ne me déplait pas du tout de simplifier les choses :P . Je ferai seulement attention que lorsque je talonne l'aiguille que celle ci soit en bonne position. Ou autrement trouver des aiguilles code 75 talonables autre que Peco si cela existe.

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1684
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar cc7001 » 04 août 2012 11:17

Le vrai soucis sont des machines à deux essieux à empattement court ; genre le petit locotracteur y6500 je pense. Lui; m'etonnerait pas qu'il fasse des difficultés sur un coeur isolé un peu long. :unsure:
A tester ; et malheureusement je n'en ai pas un pour confirmer. :(

coquelicot94
Membre Actif
Membre Actif
Messages : 167
Enregistré le : 29 sept. 2007 16:40

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar coquelicot94 » 04 août 2012 18:05

bonjour, avec des aiguilles polarisées il n'y a aucun souci de plantage même avec les loco-tracteurs très courts à toute petite vitesse.
- Selon moi il ne faut pas hésiter!
- c'est vrai ils ne sont pas talonnables mais je trouve normal de mettre les aiguilles dans le bon sens avant d'envoyer une machine sur un itinéraire B)
A+
Roco HO et N Multimaus pro TC V9

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1684
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar cc7001 » 05 août 2012 07:47

Dans un automatisme ; moins on commande de choses ; moins elles sont suceptibles de poser des problèmes. Or les aiguilles talonnables (en sortie de gare cachée par exemple) suppriment tout pilotage comme elles sont toujours prise en talon ;) . Après
il faut voir si la simplification du câblage vaut le coup.(on économise ainsi les moteurs ;) ).
Sans compter qu'un oubli dans un itinéraire va immanquablement provoquer une catastrophe; et si c'est dans une partie cachée...
Je pense que les deux utilisations se complètent selon l'endroit où elles sont utilisées. :)
Dans un triage une gare (terminus ou d'embranchement) , où on manoeuvre beaucoup; coeurs conducteurs; et eventuellement commande à la main (par tirettes ou sur place) des aiguilles si elles sont proches.
Le coeur conducteur permet aussi d'isoler une voie de garage vers laquelle il n'est pas dirigé.
En pleine ligne où çà roule; aiguilles talonnables pour simplifier les automatismes. J'ai utilisé les deux.
Amicalement

Patrick

Jean CUYNET
Membre Senior
Membre Senior
Messages : 300
Enregistré le : 22 avr. 2007 23:00

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar Jean CUYNET » 05 août 2012 12:06

C'est vrai que des aiguilles talonnables sont bien pratiques mais les modèles Peco ne sont pas prévu pour cela, en code 100 ou 75, que le coeur soit isolé ou non. Une aiguille à coeur isolée (seulement en code 100) peut être rendue talonnable. Cela ne peut être fait avec une auguille à coeur alimenté, cas du code 75. Si le coeur n'est pas alimenté dans la bonne polarité, nous obtenons de magnifiques courts circuits ! Une commande est donc obligatoire ce qui complique un peu les choses mais offre une grande sûreté de fonctionnement, surtout pour des coulisses pas toujours aisément accessibles.

CFE
Membre Senior
Membre Senior
Messages : 254
Enregistré le : 27 août 2011 08:53

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar CFE » 05 août 2012 22:25

Merci Mr CUYNET pour ces précisions.
Le choix des aiguilles est vite fait alors (j'ignorais qu'il n'y avait pas de cœur isolés en code 75).
Cœur polarisé obligatoirement donc, même si je me casserai un peu plus la tête lors du câblage (j'ai vu des montages, ce n'est quand même pas sorcier) j'aurai l'assurance de ralentis impeccables sur les aiguilles.

Regardons toujours les choses positivement. :) cela facilite la vie.

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1684
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar cc7001 » 06 août 2012 08:39

Maintenant tu as les pour et les contre pour choisir sereinement ;) l'intérêt d'un forum ;).
Par contre si tu utilises les moteurs peco ; il faudra prévoir la commande capacitive pour pouvoir piloter plusieurs aiguilles simultanément.

CFE
Membre Senior
Membre Senior
Messages : 254
Enregistré le : 27 août 2011 08:53

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar CFE » 06 août 2012 19:36

En effet, j'ai eu tous les renseignements espérés et plus encore. Merci beaucoup à tous les intervenants.
Je ne me suis pas encore penché sur les commandes, je voulais en faire quelques unes manuelles avec des tirettes en façade couplées avec commutateurs afin de polariser l'itinéraire (j'ai vu les montages, c'est assez simple à réaliser). Je pense que les moteurs viendront dans un second temps.

J'espère ne être trop intervenu sur ce fil (c'est le cas de le dire :lol: en parlant électricité) que vvchris75 avait lancé et j'espère qu'il pourra lui aussi bénéficier de ces enseignements.

P.S. Oui cc7001, super le Forum, c'est pour cela que j'ai choisi celui ci et que j'y reste ;), un forum sympa ou les gars ne se prennent pas la tête, discutent et partagent tranquillou. Le bonheur :)

vvchris75
Néophyte
Néophyte
Messages : 27
Enregistré le : 01 août 2012 20:44

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar vvchris75 » 07 août 2012 20:15

Bonjour à tous,

Merci pour vos réponses, comme je débute dans le modelisme chaque terme est une nouveauté, dont il faut que j'apprenne la signification...et ça met un peu de temps

@CFE : pas de soucis au contraire grâce à toi je viens d'apprendre plein de choses..... mais par contre des doutes sont aussi apparus ;-)

Qu'entendez-vous par le fait que les appareils de voies (aiguillage) ne soient pas talonnables? (et renversables ou reversibles, petit clin d'oeil à CC7001)

Je comprends pas pourquoi un aiguillage ne peut pas être pris par le talon ( risque de courts circuits d'après ce que j'ai compris?) et dans ce cas là quelle est la solution mis à part le fait de devoir tracer l'itinairaire?

Quels sont les aiguillages talonnables, mis à part la trix?

Je suis désolé si ça fait bcp de questions mais vous l'avez cherché ;-)

D'avance merci à tous!

Avatar de l’utilisateur
Tibrus
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 8117
Enregistré le : 31 mai 2008 08:23

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar Tibrus » 07 août 2012 21:12

Alors talonnable :
Tu prends l'exemple ci dessous
Image
Copyright Wikipédia

Talonner veut dire que tu vas aller de C vers A mais que l'aiguille est positionnée de tel manière à aller de B vers A. C'est le cas sur l'image
Tu vas talloner l'aiguille donc forcer sur les parties mobiles pour passer

Ensuite si elle n'est pas dans la bonne position pour certains modèles d'aiguillage, c'est le court circuit assuré
Donc soit tracé l'itinéraire, soit avoir un bon disjoncteur :), ou autre que je ne connais pas

Je laisse cc7001 concernant la partie renversable réversible

Et je rajoute ce que m'avais indiqué un membre annécien du forum, c'est presque une sécurité le court circuit car si l'itinéraire n'est pas tracé, le train ne devrait pas s'engager.

vvchris75
Néophyte
Néophyte
Messages : 27
Enregistré le : 01 août 2012 20:44

Re: L'Eternelle question... choix des voies

Messagepar vvchris75 » 07 août 2012 21:36

Merci Tibrus pour ta réponse .

Mais j'ai dû mal m'exprimer. En fait j'avais déjà compris le sens de Talonner et renversable grâce à des recherches sur internet, (c'est pour ça que j'ai mis du temps à répondre)

Je reformule ma question.Pourquoi le fait de prendre un aiguillage en talon ça provoque un court-circuit? quelle est la différence avec le fait d'avoir tracé sa voie?

J'espère avoir été plus clair...

Bonne soirée


Retourner vers « Débuter dans le train miniature »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité